Marathon de Budapest 2015

L’UCBL et le CNRS se sont associés pour emmener personnels et étudiants au marathon de Budapest.

Le départ de Lyon fut laborieux, la faute à un avion annulé. La presque totalité des participanst arrivera plus ou moins rapidement sur Budapest, certains avec plus de douze heures de retard.

La visite du matin commence sur la citadelle de Buda que les groupes atteignent à l’aide d’un bus.

Un petit tour sur la place de la résidence du président où la garde effectue sa relève puis une visite de l’église Matyas nous permet d’arriver au bastion des pêcheurs où nous admirons la vue sur la ville de Pest et du Danube. Nous profitons de cette halte pour nous réchauffer avec un vin chaud.

Nous nous restaurons tranquillement dans une auberge de la vieille ville avant de repartir vers le quartier juif où se trouve la plus grande synagogue d’Europe.



Après un passage devant l’opéra nous nous rendons en métro à la place des héros d’où partiront les courses.

On y trouve les bâtiments des fêtes du millénaire de la nation qui représentent les différentes époques de l’architecture hongroise et les bains Szechenyi, plus vaste complexe thermal d’Europe.

Ensuite, retour vers le centre ou nous dégustons des pâtisseries hongroises.

Nous passons ensuite dans le quartier piéton de Pest très achalandé.

Entre Danube et ville, les bâtiments sont très spectaculaires (ponts, magasins et autres places). Nous partons en début de soirée pour un circuit en bateau sur le Danube où les bâtiments ont revêtu leurs habits de lumière avec une coupe de Peszgo pour agrémenter la balade : le parlement, le palais et les ponts le long du fleuve nous offrent un festival de toute beauté.  

Le lendemain, nous attaquons la journée par une visite dégustative à  la maison du strudel, spécialité hongroise qui n’a plus trop de secrets pour nous.

Nous nous dirigeons ensuite pour visiter le parlement dont l’intérieur est encore plus luxueux que la façade.

Le groupe passe à travers les fontaines  avant de visiter la basilique St Etienne. On retourne avec le tram vers les halles où la charcuterie se dispute les étalages avec le foie gras, les piments, les légumes, les viandes et le tokaj. L’étage supérieur est réservé aux objets de l’artisanat et aux restaurants. Le lieu est vraiment très typique et nous donne un bon aperçu de la richesse de la production hongroise.



Je repars vers la ville de Buda où je pénètre dans les fortifications au travers de souterrains forts intéressants. J’en profite pour continuer la visite de  la vieille ville et retourne sur les remparts où la vue sur le Danube est toujours aussi fascinante.

Nous nous retrouvons le soir pour une pasta party  où les dossards sont remis : ce repas nous prépare pour le marathon.



Le lendemain, nous prenons les escalators du métro afin de nous rendre sur la place des héros où la sortie est saturée par le flot des coureurs.

Après le dépôt des sacs et une attente pas trop pénible, il me faut 10 minutes pour passer le départ toujours impressionnant de milliers de personnes.

Passage sur l’ile marguerite après un petit tour de ville. Un passage sur le pont des chaines pour faire un tour à Buda qui permet de passer sous la colline puis retour vers Pest par le pont Elisabeth.

Nous longeons les quais pour refaire un tour dans l’ile Marguerite avant de rejoindre la place des héros pour l’arrivée où le groupe se retrouve bien content que tous les partants soient allés au bout du chemin.

Jean-Claude, notre doyen, est félicité par tout le groupe.

Une petite remise en forme dans les bassins des thermes Gellert ou Szechenyi  avant d’aller fêter ensemble notre succès dans un restaurant typique.
Le lendemain, la plupart d'entre nous est au rendez-vous à 5h pour prendre l’avion.
Un groupe de 5 a pu profiter d’une halte à Munich pour visiter cette superbe ville sous le soleil.
(résumé et photos © Damien Ficheux)


Lire les retours du marathon !

 

Aïkido

Badminton

Football

Gymnastique

Natation

Ski

Tai chi chuan

Yoga

.