. Fête des sports 2015
. Fête des sports 2014
. Fête des sports 2013
. Marathon d'Istanbul 2014
. Marathon de Porto 2013
. SaintéLyon 2013
. SaintéLyon 2011
SaintéLyon 2013

Equipe CNRS

L'équipe du CNRS a été sponsorisée par le CAES national du CNRS.

CAES partenaire

Après un accueil très chaleureux autour d’un apéritif fruité, nous procédons à la distribution des dossards, T-Shirt et le livre des 60 ans de la SaintéLyon.

Nous nous mettons ensuite à table pour la pasta party où les conversations portent sur l’historique et la gestion des courses dans une ambiance de préparatif.

Le car arrive et nous nous rendons rapidement vers St Etienne dans un grand silence (tous tentent de se reposer au maximum).

Halle de St Etienne

On retrouve dans le hall la foule des grands jours, l’espace y est rare et nous nous dispersons pour pouvoir nous reposer avant le départ. Nous en profitons pour nous équiper pour cette transhumance.

A 30 mn de la course, dépôt des sacs puis acheminement vers la banderole du départ dans une chaleureuse ambiance malgré la température en-dessous de 0. C’est parti !

Les monts du Lyonnais

La montée vers Sorbier bien qu’un peu glissante est relativement tranquille. Après commence les galères, le sol est couvert de neige gelée. Il est très glissant et relativement dur et pas très bon pour les articulations.
On n'avance pas vite et ceux qui n’ont pas un équipement neige se retrouvent en difficulté. Nous traversons St Christo pour retrouver des chemins toujours aussi délicats à pratiquer avec sur le plateau, le vent du Nord qui jette un froid sur les coureurs. Enfin l'arrivée sur le toboggan de Ste catherine. Cela ressemble plus à une piste de luge qu’à un chemin de trail.

On se retape bien au chaud et on repart sur une partie bien moins enneigée mais tout aussi piégeuse pour nous rendre dans la montée du bois d’Arfeuille qui se termine par une route un peu glissante à St André la côte.

Nous pouvons admirer les frontales en zig zag sur toute la montée, ce qui a pour effet de couper les jambes des coureurs pour gravir ce chemin de montagne.

Serpent de lumière

Une descente où quand le sol n’est pas gelé, il se transforme en ruisseau. Bref, après la neige et la glace, la boue. La température remonte enfin et pour les trainards comme moi, le soleil qui se lève rend le chemin plus visible.

Après Soucieux et une bonne collation, nous finissons comme nous pouvons dans des chemins plus praticables mais pas moins durs, l’aqueduc de Beaunant nous attend avec sa fameuse montée et une traversée rapide de Ste Foy qui nous conduit au pont pasteur pour finir à travers le parc de Gerland, au Palais des sports.

Je pense que tous les coureurs sont bien contents d’avoir pu finir cette édition qui a été une fois de plus dantesque.

Palais des Sports Lyon

Un petit en-cas après avoir repris ses effets personnels et nous méritons une bonne journée (enfin ce qui en reste) de sommeil.

Par Damien Ficheux (© photos D. Ficheux)

Interview de Sylvain Boschetto, troisième participation à la SaintéLyon...

Depuis quand cours-tu ?
Je cours sérieusement depuis début 2011, cela va donc faire trois ans.

Qu'est-ce qui t'a amené à la course ?
Une rencontre avec un collègue (Jérôme Muller) qui m'a refilé le virus de la course à pied.

On peut parler de passion ?
Oui, maintenant je peux !

Fais-tu d'autres sports ?
Oui j'ai toujours fait du sport, en club, du judo, de la gymnastique, du football et en loisirs, j'ai fait du tennis, du vélo, de la natation, du basket... Bref beaucoup de sport. Mais ces 3 dernières années ont été consacrées exclusivement à la course à pied.

SaintéLyon 2013, c'est ta première édition ?
En 2013, c'est ma première "vraie" SaintéLyon car j'étais sur le raid solo de 75km.
En 2012, j'étais sur la SaintExpress de 44 km.
En 2011, j'étais sur le dernier de relais à 4 (22 km) avec d'autres personnes du CNRS.

Quels sont tes résultats ?
2013 : 9h23, 91ème sur 5 100 classés
2012 : 4h36, 155ème sur 1 942 classés
2011 : 2h pour faire le dernier relais

Tu t'es entraîné comment pour te préparer à courir de nuit ?
J'ai fait des sorties nocturnes le matin et le soir.

Entre deux éditions, quel est ton entraînement ?
Je suis à 3 ou 4 sorties par semaine.

En quelques mots, comment as-tu géré ta nuit ?
Je pense correctement car c'était la 3ème édition et cette fois encore, ça c'est pas passé. L'excitation de la course a l'air de me faire du bien ! Lors de la première édition, j'avais un peu d’appréhension de la vision de nuit mais en fait, le parcours est bien éclairé grâce aux lumières des participants.

A-t-on le ressenti de la nuit blanche ?
Pendant la course, non, mais une fois arrivé, oui.

Quel est ton meilleur souvenir ?

L'approche de l'arrivée dans le parc de Gerland, car c'est dans ce lieu que je m'entraîne très souvent entre 12h à 14h avec mes partenaires. Cela m'a rappelé nos nombreuses heures d’entraînement ! Mais le meilleur est le franchissement de l'arche d'arrivée ! Là, j'avoue que j'ai eu presque les larmes aux yeux.

Participes-tu à d'autres courses ?
Oui, depuis 3 ans, j'ai couru un semi marathon à Vienne (38), celle du viaduc à Millau (2012), le Pilat trail (2012/2013), et quelques trails en Isère : trail des collines, des chambaran, des coulmes.

Quelles sont les courses que tu voudrais faire parmi les plus mythiques ?
Il y en a plusieurs : UTMB, le grand trail des templiers à Millau et la Diagonale des fous à la Réunion.

En conclusion, tu penses paticiper à l'édition 2014 en courant de nouveau sur la plus longue distance ?
Pour cette première fois, j'ai quand même trouvé ça plus dur que je l'imaginai. Les derniers km défilaient vraiment lentement... On m'avait dit que le mental joue beaucoup, et à partir d'un certain kilométrage, je confirme !

Maintenant, après quelques jours de repos pour digérer tout ça, je me sens d'attaque pour la retenter l'année prochaine !

Merci Sylvain et encore toutes nos félicitations !
Interview réalisée par Caroline Develay, responsable de la commission communication.

L'aube

A lire également, le témoignage de Daniel Civiale, coureur de l'épreuve. (.pdf)

 

Aïkido

Badminton

Football

Gymnastique

Natation

Ski

Tai chi chuan

Yoga

.